La batterie d’une cigarette électronique est cet élément indispensable fournissant l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Cependant, la plupart des batteries sont adaptées à une utilisation bien précise de l’appareil. En fonction de l’usage souhaité, il convient donc de porter une attention particulière au choix de sa batterie. Nous vous proposons quelques critères primordiaux qui vous seront utiles pour un choix concluant.

Pour adapter la puissance de sa vape

La vape d’une cigarette électronique dépend de sa capacité à évaporer le liquide de son réservoir. La batterie est cette composante de l’appareil qui détermine son aptitude à produire de la vapeur. De ce fait, la puissance de la vape de votre appareil dépend principalement de la puissance de votre batterie exprimée en watts. Le premier élément à considérer dans ce cas est votre façon de vaper. Ainsi, il en existe deux façons principales. La première : l’inhalation indirecte (MTL) et la seconde : l’inhalation directe (DTL). Le débit de vapeur est réglé de manière restreinte lorsqu’on vape en MTL. Par contre, l’appareil demande une puissance excessive avec un ampérage plus important lorsqu’on vape en DTL. Ensuite, il faut suivre les valeurs indiquées par le constructeur en cas d’utilisation d’un clearomiseur.

Toutefois, la batterie de l’appareil ne s’adapte pas qu’à sa puissance de vape, mais également au type de connexion de son atomiseur.

Pour une connexion 510

Une connexion 510 représente le type de filetage sur lequel on vient visser le clearomiseur ou l’atomiseur situé à l’extrémité de la batterie. Ce type de connexion est devenu avec le temps le modèle standard de l’appareil. Ainsi, le choix d’une batterie pour un réservoir avec une connexion se basera sur l’esthétique. Cela s’explique par le fait que ces batteries existent en formes variées. Cependant, leur autonomie varie selon les fabricants. La connexion se fait avec un pas de vis ; qu’il soit eGo ou 510 de la batterie. Dans le cas d’une connexion 510, son pas se trouve à l’intérieur de la partie femelle de la batterie. Concernant la compatibilité de cette connexion avec une batterie, il est possible d’utiliser une batterie eGo. Ceci est dû au fait que cette dernière est dotée d’une double connexion : eGo et 510. Il peut alors recevoir tous types de clearomiseur et d’atomiseur.

Par ailleurs, il faudrait préciser qu’il existe une gamme de cigarettes électroniques renfermant un large éventail d’utilisation appelée MODS.

Qu’est-ce que les MODS ?

Les MODS constituent, sauf pour certains modèles, toutes les cigarettes électroniques pouvant être modifiées par l’utilisateur. Ils représentent également le type de cigarette électronique le plus répandu. Ils ont la particularité de disposer d’un matériel de vape puissant et très évolué ; ils sont également personnalisables. Les MODS sont munis d’une gamme variée de batteries. Ces dernières fonctionnent à l’aide d’accus amovibles et peuvent renfermer plusieurs formes dont celles en tube et box notamment. À l’heure actuelle, il existe deux sortes de MODS que sont : les MODS mécas et les MODS électros.

En somme, la batterie de votre cigarette électronique est censée s’adapter à sa puissance de vape, mais également au type de connexion de l’atomiseur. Cela dit, il faut se pencher sur les indications du constructeur de votre appareil afin d’atteindre une bonne adaptation aux critères mentionnés. Aussi, en utilisant les MODS, vous d’options plus avancées.